Le Festival

Imprimer cette pageImprimer cette page

Pour sa 12e édition, forte de 30 spectacles à l’affiche, le festival dessine les contours d’un art en perpétuelle (r)évolution. Aujourd’hui, le Cirque atteint une maturité nouvelle. Dense, intense, drôle, émouvant, son langage se passe presque toujours de mots. Mais, en gestes, en images, en mouvements et en musiques, il sait comment tresser les récits qui vous toucheront au cœur. Forgé dans la force expressive des corps, le Cirque se reçoit avec tous les sens – il s’adresse en ligne directe à notre sensibilité, à nos émotions, à notre mémoire.

Tous les spectacles du festival ont quelque chose du poing levé, de l’envie d’en découdre avec la réalité – une réalité pas toujours drôle, on le sait, et qui mérite bien qu’on en rie un peu, qu’on la malaxe et qu’on l’élève… Défiant volontiers la gravité, les Arts du Cirque nous font prendre un peu de hauteur. Le rêve n’est jamais loin, mais c’est un rêve diablement éveillé.

Pistes de Lancement investira plusieurs scènes bruxelloises : le Théâtre Varia, le Théâtre Marni, la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale, l’Espace Catastrophe; et déploiera un chapiteau, ainsi que des espaces dédiés au Cirque de Rue, sur le Parc Victoria et la Place Van Huffel à Koekelberg et sur la Place Sainte-Croix à Ixelles. Sous la toile ou dans les salles, du nord au sud de la ville, les artistes vont donner le meilleur d’eux-mêmes pour vous réchauffer des pieds à la tête, histoire de troquer l’hiver contre un début de printemps résolument à fleurs (de peau). Le baromètre du festival annonce de belles soirées étoilées et une flopée d’embellies artistiques…

Soyez curieux, laissez-vous guider par notre petite grenouille, qui ne cache pas sa joie de bondir aux quatre coins de Bruxelles pour suivre tous les élans de cette nouvelle édition.