0 formation enregistrée
Liste des Formateurs

Rafaella Pollastrini

Riche de sa double nationalité italienne et brésilienne, danseuse dès son plus jeune âge, chorégraphe et professeur, elle a suivi des formations aussi diverses que l’american tip-tap, la danse classique et contemporaine, le release, la danse contact. Du Brésil jusqu’en Belgique aujourd’hui, elle a travaillé avec les compagnies Bud Blumenthal, Mala Hierba, Galvao, Ovelha Negra, La Compagnie du Sillage…
Empruntant les chemins de la danse dès l’âge de 8 ans, Raffaella Pollastrini commence une formation d’american tip-tap, de ballet, de Graham et de jazz à la Dance School Paula Castro à Sao Paulo qu’elle continue jusqu’en 1993 avant son départ pour l’Italie. Par la suite, à l’école Isadora Dance School de Bologna, elle complète ses connaissances en étudiant le Cunningham et s’ouvre au Release et au yoga en compagnie des professeurs Teri J. Weikel, Nicola Laudati, Simona Bertozzi et Francesca Burzzacchini. Arrivée à Bruxelles en 2004, elle choisit de s’orienter d’avantage vers la danse contemporaine avec les cours de La Raffinerie, Jette Studio, Laster Studio et Ultima Vez. Durant deux ans, elle travaillera successivement avec Ted Stoffel, Roberto Olivan, Jordi Gali, Khorso Adibi, Keren Levi, Inaki Azpillaga et David Zambrano.

A côté, elle suit plusieurs entraînements et stages notamment d’Improvisation de Danse Contact avec Kristie Simson, Katie Duck, Andrew Harwood, Ray Chun et Julyen, ainsi qu’avec les ex-danseurs de la compagnie Ultima Vez : Rasmus Olme, Inaki Azpillaga et Nienke Reehorst.

Ses formations et ses projets l’amènent ainsi à travailler avec les danseurs Frey Faust et Khorso Adibi, ce dernier à l’International Performance Lab à Vardinge en Suède et au sein de nombreuses compagnies : la Compagnie Galvao au Brésil (« Algo Estranho »), T.I.R. Danza (« Caligrafia e Calcolo », « Pikappa »), Laudati (« Hambre »), Sfeara (« Hunted Bodies »), Segnale.it (« Vertical Lines ») en Italie. Depuis 2004, elle est très présente sur les scènes bruxelloises avec les Cie Mala Hierba (« Cuando la mala hierba ya no puede crecer… »), La Compagnie du Sillage (« Body Object »), Garrett List (« Duo : Music & Dance Improvisation »), Bud Blumenthal (« Standing Wave »).

Ne se limitant pas simplement à la danse comme pratique artistique, elle a choisi par ailleurs d’étudier aussi les racines et l’histoire de sa discipline et passe son diplôme d’Histoire de la Danse à l’Université de Littérature et de Philosophie de Bologne.Elle s’initiera aussi à la Méthode G.D.S. « Chaînes Musculaires et Articulaires » de 2005 à 2007 en Belgique.

Riche de toutes ses formations, elle continue sa recherche chorégraphique personnelle :
« Can You Please Switch Off The Light ? », un projet collectif de Camera Intima au Belgium Off Art Forum, au de Loodsen Festival de Maaseik et au Mercat de les Flores.
« …non te quedes conmigo », une vidéo réalisée par Virginie Surdej au Laster Studio à Bruxelles en 2004
« Percorso in Movimento » avec la Compagnie Ovelha Negra à l’International Festival of Bolzano « Mondi » (Italie) en 2004
« Tokio Notes » en 2003 en Italie
« Le Madame Dorè » avec le Socquadro Association of Milano en 2002
  • Ses Formations 2019 - 2020
  • Aucune formation dispensée à l'Espace Catastrophe.