0 formation enregistrée
Liste des Formateurs

Dominique Duszynski

Après avoir passé dix années dans la compagnie de Pina Bausch et dansé dans des spectacles mythiques tels que ‘Le Sacre du printemps’, ‘Kontakhof’, ‘Les 7 péchés capitaux’, ‘Viktor’, ‘Arien’ et bien d’autres encore, Dominique Duszynski poursuit son travail de recherches et d’expérimentations en enseignant mais aussi, en créant des chorégraphies pour danseurs et acteurs, en symbiose avec des metteurs en scène ou seule.

Dans son parcours, elle a également été interprète pour JF Duroure et Pippo Delbono. Elle a participé au film ‘La complainte de l’impératrice’ de Pina Bausch et aux films d’Amos Gitai : ‘Berlin-Jérusalem’ et ‘Golem’.

Depuis 1988, Dominique Duszynski enseigne à travers l’Europe : en Belgique, en France, en Italie, en Pologne, en Allemagne mais aussi au Brésil et au Canada. Elle enseigne la danse contemporaine et dirige des ateliers de Tanztheater. Depuis 1995, elle est professeur à PARTS (Bruxelles) depuis la création de l’école en 1995.

En 2007, elle reprend le chemin des plateaux en créant un solo ‘Fuga’. En 2008, en collaboration avec E.Sammarco et J.Varengo, ensemble, ils créent le trio ‘Barroco’. En 2009, elle chorégraphie et danse un nouveau solo ‘Luz’, créé pour le 9éme Festival Voix de Femmes en Belgique.

Parallèlement à sa formation en danse classique et contemporaine, Dominique Duszynski a étudié le yoga et le Taï-chi. Depuis 1987, elle étudie le Kinomichi avec maître Noro. Le Kinomichi s’inspire de la tradition des arts martiaux. C’est une pratique, non compétitive, qui offre une expérience de respect et d’ouverture, et qui développe la sensibilité aux contacts et interactions entre partenaires.

La Danse vue par Dominique Duszynski
Dominique Duszynski propose une danse fluide et dynamique où présence, espace et vitesse s’adaptent aux rythmes des mouvements. Les contacts au sol et la sensibilité du toucher sont minutieusement observés. L’articulation du corps et la recherche des appuis sont largement investiguées. La recherche est en 3 dimensions. Elle développe le sens de l’espace. Musicalité et instinct sont mis en valeur. Une attention particulière est donnée au placement du corps dans sa verticalité, aux lignes énergétiques qui le traversent et à sa géométrie dans l’espace. Cette danse est construite sur l’art du mouvement chez Pina Bausch et est directement inspiré des éléments de dynamique et d’espace développés par Rudolf Laban.

Selon Dominique, la danse et le théâtre sont intimement liés. C’est avant tout un état d’esprit… l’essence de l’être qui se met en mouvement. Les thèmes qu’elle exploite sont les relations entre les êtres, leurs comportements, leurs désirs, leurs incapacités … Il ne s’agit pas seulement d’occuper l’espace mais de trouver une unité de corps et de cœur, quelque chose d’instinctif dans la communication, une présence théâtrale et musicale. Les qualités de chaque interprète sont mises en valeur dans une dimension de temps, d’espace et d’intensité.

L’improvisation est également utilisée pour aller chercher l’essence, de ce qui ‘est’ mais aussi de ce qui ‘fait’… les situations.
C’est s’abandonner dans le geste, le goût, l’action, le regard sur un sujet précis… C’est adapter, traduire, donner sa vision des choses …
C’est utiliser le temps, l’espace et les intensités pour composer ou alors… se laisser porter par des sensations qui vont définir ces mêmes éléments, de par leur essence …

  • Ses Formations 2019 - 2020
  • Aucune formation dispensée à l'Espace Catastrophe.